Livres blancs : nos 3 propositions économiques


Lorsque l’on se penche sérieusement sur le sujet – surtout à l’heure d’internet – on ne peut que constater que notre système économique repose sur une technologie incroyablement archaïque et par conséquent, vouée à être remplacée tôt ou tard.


Proposition n°1 : DEVENIR NOS PROPRES BANQUES
ET SE RELEVER D’UN CAPITALISME INSOUTENABLE

On ne le dit jamais assez : la monnaie que nous utilisons au quotidien définit en grande partie les règles du jeu de notre société.

Découvrez pourquoi espérer un changement de société tout en utilisant encore et toujours la même monnaie est parfaitement vain.

Notre système bancaire et financier s’est construit petit à petit, au fil des siècles, jusqu’à devenir mondial. Créé par petites touches d’improvisation, sans vision à long terme, il n’a hélas été ni pensé ni conçu pour durer dans le temps.

Dans ce court ouvrage, nous mettons en évidence 6 failles du système bancaire et financier, qui – qu’on le veuille ou non – vont nous contraindre à changer de monnaie de notre vivant.


Proposition n°2 : ÉTABLIR DES RÉGIES DU CRÉDIT
ET CESSER DE TOUJOURS MANQUER DE BUDGET

L’austérité nous étouffe, nos biens publics se dégradent, notre qualité de vie dégringole.

Et si au lieu de faire sacrifice sur sacrifice, on inventait un nouveau mode de financement ?

Nos besoins écologiques et sociaux sont nombreux, ce n’est pas le travail qui manque, mais les moyens pour le rémunérer. Si notre organisation économique est efficace pour diriger l’argent vers ce qui offre des perspectives de profits alléchantes à court terme, elle s’avère inefficace dans les autres cas de figure.

Dans ce court ouvrage, nous revisitons deux concepts de monnaie, à savoir l’argent et le numéraire. Nous développons l’idée de faire de la monnaie un commun ; elle ne serait plus uniquement créée par des entreprises à but lucratif. Régie de l’eau, régie de l’électricité, et pourquoi pas une régie du crédit ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Lire-en-ligne.png.

Proposition n°3 : GÉNÉRALISER LA TRANSPARENCE
ET CORRIGER LES ABUS DU NÉOLIBÉRALISME

L’opacité du système monétaire permet de masquer les dysfonctionnements du néolibéralisme.

Mises bout à bout, ces inefficacités engendrent un énorme surcoût de la vie, d’où un surcroît de travail.

Rédaction à venir.


Le capitalisme ne rime plus avec progrès ou modernité,
et relève davantage de notre passé que de notre avenir.