Blockchain : pour sortir d’un capitalisme archaïque


Vous avez la conviction qu’à cause de notre quête insatiable de croissance, nous fonçons collectivement dans le mur ? Notre formation gratuite à la blockchain, va vous permettre dès aujourd’hui, de contribuer à l’établissement de politiques économiques au service de l’intérêt général.

Les banques émettent de la monnaie chaque fois qu’elles accordent un crédit, sans que cela ne provoque de l’inflation, alors, pourquoi ne pas les imiter lorsque cela va dans le sens de l’intérêt général ? Finie l’austérité, au grand soulagement des secteurs de la santé, de la justice, de l’éducation, de l’écologie, etc, non ?

À l’origine, la monnaie matérialise le fait que A a une dette envers B, ou dit autrement, que A a fait un avoir à B. Loin d’être précieuse, la monnaie représente juste un flux ; une transaction impliquant forcément deux agents économiques, elle va en effet de l’un vers l’autre.

Aujourd’hui, si vous possédez 10 000 € sur un compte bancaire, ce sont 10 000 € qui figurent au passif de votre banque. Ce jeu d’écriture indique qu’elle vous doit 10 000 €. Loin d’être précieuse, la monnaie est une unité de mesure de la valeur, un outil comptable, une convention sociale.

En définitive, ce qui importe, c’est la validité des flux. Aucun euro ne doit apparaître sur un compte par enchantement. Sinon, cela veut dire qu’il y a eu tricherie ou faux-monnayage, à savoir que quelqu’un a gagné de la monnaie sans rendre de service ou s’endetter auprès de qui que ce soit.

En ce début de XXIème siècle, ce sont nos banques qui assurent la légitimité des transferts monétaires. Si un de nos concitoyens perçoit des euros, soit il les a prélevés à quelqu’un, soit il s’est endetté auprès d’un organisme capable d’en créer pour lui (p.e. un crédit bancaire).

Toutefois, un dispositif d’enregistrement électronique partagé (p.e. une blockchain) peut également remplir cette fonction de façon gratuite et transparente. L’argent se trouve dans les paradis fiscaux ? Soit, servons-nous d’une autre monnaie, d’une autre convention sociale, régulée correctement.

Une autre Économie est possible grâce aux crypto-monnaies, qui contrairement à ce que l’on entend, sont d’ores et déjà raisonnablement énergivores.
Pour découvrir comment accélérer notre sortie d’un capitalisme archaïque,
parcourez nos –> CRYPTOMODULES <–


« Et l’inflation ?!
Les crypto-monnaies vont engendrer
une hausse générale des prix !!! »

Faux. La valeur est une grandeur régie par la loi de l’offre et de la demande. Il y a bel et bien un lien de corrélation entre quantité de monnaie en circulation et niveau des prix, cependant il n’y a pas de lien de causalité. Si la demande en monnaie augmente, il faut accroître l’offre en monnaie. Pas de hausse générale des prix à l’horizon.

Pour preuve, nos banques créent des euros tous les jours. D’ailleurs, imaginerait-on un économiste déconseiller toute lutte contre l’évasion fiscale – estimée entre 60 et 80 milliards d’euros par an – sous prétexte d’un risque d’inflation ? Nos banques tentent tant bien que mal d’adapter l’offre de monnaie par rapport à la demande, mais échouent.

(Rappelons-nous que notre monnaie unique était censée faire converger les Économies des pays de la zone euro. Pourtant en 2019, un billet de 50 € permet toujours d’acheter plus de produits en Grèce qu’en France. La demande en euros serait donc moins bien satisfaite sur le territoire grec, et les euros y sembleraient dès lors plus “rares”.)

La supériorité de l’Économie capitaliste sur l’Économie planifiée soviétique est venue du fait que la monnaie y était allouée de manière décentralisée, via de nombreuses agences bancaires. Mais un tel système est dorénavant obsolète, les dispositifs d’enregistrement distribué (p.e. une blockchain) pouvant gérer l’offre de monnaie nettement plus finement.

Dans tous les cas, la crainte d’une hausse des prix ne justifie pas le maintien d’un capitalisme archaïque. L’actuel accroissement ahurissant des inégalités sociales devrait nous inquiéter bien davantage. De plus, à quel moment détruire notre environnement est-il économiquement responsable ? Heureusement, une autre Économie est possible avec la blockchain.

Pour découvrir comment participer à l’émergence d’un monde plus collaboratif,
parcourez nos –> CRYPTOMODULES <–