Crypto #5 – Dépasser le capitalisme


La force d’inertie d’une société est telle, que changer de cap prend énormément de temps. Dans ce dernier module, nous allons vous révéler comment les crypto-monnaies peuvent accélérer notre transition. Une autre Économie est possible.


I – Un problème bien posé…

Notre organisation économique vieille de plusieurs siècles, a été fondée sur le postulat que servir l’intérêt privé des investisseurs, allait permettre de développer l’innovation et le progrès technique, c’est-à-dire in fine, servir l’intérêt général. Intérêt privé et intérêt général seraient donc alignés, alors pourquoi vouloir transformer le capitalisme ?

Faisons-nous fonctionner nos entreprises dans le but de réaliser des bénéfices,
ou réalisons-nous des bénéfices dans le but de faire fonctionner nos entreprises ?

La logique capitaliste n’injecte de la monnaie dans l’Économie réelle, que dans l’espoir d’en extraire des profits par la suite. Si les exigences de rendement ne peuvent être atteintes, les fonds seront alloués ailleurs que dans l’Économie réelle. Ce sont les euros pour rémunérer le travail qui sont rares, et non le travail (pour preuve, les problèmes écologiques ou sociaux qu’il nous faut résoudre sont nombreux).

En clair, tant que nous utiliserons la monnaie du système capitaliste, nous ne guiderons pas la vie économique, ce seront les perspectives de gains qui la dirigeront ; le capital ne travaillera pas pour nous, non, ce sera le capital qui nous emploiera. Heureusement en 2019, nous avons la technologie nécessaire pour mettre en place une alternative à cette organisation économique archaïque.


II – …est à moitié résolu

Pour un “crypto-économiste”, la réduction du chômage passe par l’accès à une autre monnaie, plutôt que par une meilleure compétitivité. En effet, à l’aide des crypto-monnaies, il est par exemple possible de financer les projets de transition que nos banques dédaignent (faute d’une rentabilité suffisante), et ainsi, de créer des emplois (cf. module #4).

Bien sûr, différentes approches existent pour mieux “irriguer” notre tissu économique, selon que l’on considère qu’il est préférable qu’une crypto-monnaie soit émise par une institution-maîtresse (p.e. le “premining” = A), par les noeuds du réseau (p.e. le “mining” = B), ou par crédit mutuel (p.e. le “crypto-accounting” = C). Si vous avez lu notre livre blanc, vous savez que notre préférence va à l’option (C).

Célèbre schéma explicitant la différence entre les réseaux centralisé, décentralisé et distribué.
Le projet Holochain vise notamment la mise en place d’une crypto-économie distribuée.

Afin de vous forger votre propre avis sur cette question (A, B, ou C ?), de compléter vos connaissances tout en découvrant des crypto-projets, commencez par consulter quelques sources d’informations généralistes, telle que la chaîne Youtube de Hasheur, feu l’excellente chaîne Decrypt, le Journal du Coin, ou pour les anglophones, le fil Medium d’Atomic Wallet, ainsi que l’efficace newsletter de Coingecko.


III – Transition : qu’est-ce qu’on attend ?

D’après nous, nos élites n’ont aucun intérêt à encourager la transformation d’un système qui leur profite exagérément. Si un système concurrent devait émerger sans rencontrer l’opposition de nos gouvernements, ce sera par la création d’emplois, à l’échelle locale probablement, et en faveur de notre résilience dans l’idéal. Mais où en est la cryptosphère techniquement ?

Module5

Afin de faire émerger une autre Économie, nous devons cesser de nous payer avec la monnaie du capitalisme. Or, il est aujourd’hui facile de nous régler les uns les autres avec notre téléphone ou une carte de paiement, reliée à un portefeuille électronique (depuis lequel nous pouvons convertir nos euros en crypto, et vice versa, cf. module #2).

Pour rappel, si nous souhaitons une transition, c’est parce qu’à quel moment endommager nos écosystèmes est-il économiquement responsable ? Depuis quand l’existence d’institutions dites “too big too fail” est-elle économiquement pertinente ? Peut-on même considérer le capitalisme économiquement efficace, lorsque 783 millions de personnes continuent d’être touchées par l’extrême pauvreté ?

Vous voici rendu(e) au terme du dernier cryptomodule, qui montrait que le clivage Communisme (i.e. Économie centralisée, où tout part de l’État) versus Capitalisme (i.e. Économie décentralisée, où les crédits sont accordés par des banques en concurrence) est dépassé. Une autre Économie est possible.

N.B. : Lorsque l’on trouve un crypto-projet dans lequel on croit, voici quelques façons de le soutenir :
1 – Rejoindre sa communauté, via sa newsletter ou son réseau social.
2 – Le promouvoir, en parler autour de soi, parrainer.
3 –
À condition d’avoir les compétences techniques, être un nœud du projet en question.
4 –
À condition d’avoir les moyens, être une “main forte” / “Hodler” (i.e. mettre de côté un certain montant de la crypto du projet de son choix, afin de favoriser sa valorisation et donc son rayonnement).
5 – Être client, payer pour le(s) produit(s) / service(s) proposé(s) par le projet.
6 –
À condition d’être déterminé, accepter d’être payé avec la crypto-monnaie du projet.


 Investir est une affaire d’émotions, de coup de cœur. Toutefois, inclure un peu de rationalité ne pouvant pas faire de mal, nous vous invitons à évaluer le potentiel d’un crypto-projet à l’aide de notre outil, -> LA MATRICE CAP <-